vendredi 1 mars 2013

Critique littéraire de "Rencontres avec le Petit Peuple"

Thérèse Ruffault-Jombart, auteur de "Derrière le masque", nous offre cette critique littéraire de "Rencontres avec le Petit Peuple", de Stellamaris


Rencontres avec le Petit Peuple


Je suis du Nord et j’aime à dire que je suis attachée à ma région. Mais cela ne m’empêche pas d’avoir envie de découvrir d’autres régions, d’autres pays.

Mieux que n’importe quel dépliant touristique, le recueil de Stellamaris « Rencontres avec le Petit Peuple » me donne envie de venir en Bretagne.

Voir ses superbes paysages connus mondialement, comme la côte de granit rose ? Ses villes animées ? Découvrir ses coutumes et participer aux Fest-noz ? Peut-être… Mais pas seulement ! Maintenant que j’ai lu ce recueil, je voudrais rencontrer les trolls, les fées et dryades, les lutins, nains et korrigans… Je voudrais voir les lieux où l’on n’emmène pas habituellement les touristes : la forêt de Huelgoat, le gouffre d’Ahès, le chemin du Clair Ruisseau, le château de Kerjean… Tous ces endroits magiques peuplés de personnages extraordinaires. Moi aussi, je voudrais voir voler le goéland, jouer à cache-cache avec une fée, apercevoir la belle Nellig et, peut-être, rencontrer ma Muse.

Stellamaris maîtrise son art à la perfection : Son écriture assurée nous emporte dans un tourbillon d’où l’on ressort la tête pleine d’images et d’histoires fantastiques. Le support des photos (sublimes !) est incontestablement un « plus » apporté au poème. Le texte et l’image ne font qu’un. Lequel a précédé l’autre ? Je ne sais et cela n’a pas d’importance. Ce qui compte, c’est l’osmose qui se crée entre les deux.

« Rencontres avec le Petit Peuple » est un livre à garder sous la main. Il est si rempli de richesses, de trésors, qu’il faut les découvrir doucement, pour mieux les savourer… Et y revenir encore et encore.

C’est décidé : je fais mes bagages et j’arrive en Bretagne !

Thérèse Ruffault-Jombart