Déplacement

Je serai en déplacement du jeudi 22 juin au lundi 3 juillet inclus. Pendant cette période, je continuerai à pouvoir consulter mes mails et à servir les commandes de fichiers pdf et epub.
  • Les commandes de livres papier reçues seront servies à mon retour.
  • Sur les sites de Amazon et de la Fnac, les livres que je publie apparaîtront comme temporairement indisponibles ; elles seront à nouveau disponibles à mon retour.


samedi 30 mars 2013

Critique littéraire de "Un an sans Élie", de Florence Houssais

Guy Rambault, auteur de "Le Thouaret et ses ponts, entre chouans et républicains", nous offre cette critique littéraire de "Un an sans Élie", de Florence Houssais

Un an sans Élie


J'ai lu et relu ce beau livre de poésie de Florence avant d'oser faire un commentaire .

Sous une trame en apparence simple, limpide je me suis rendu compte que ce chemin de douleur, puis de souvenirs, puis de renaissance disait bien plus entre les lignes que les vers magnifiques qui le composent.

Ce livre est exutoire, c'est une psychanalyse douce faite avec uniquement des mots d'amour. Florence a eu le courage de s'écouter pour mieux s'entendre et mieux se comprendre. Cette introspection est un auto accouchement. Florence fait une seconde naissance, seule, sans Elie pour pouvoir continuer à donner car donner est le moteur de sa vie .

Il est rare que quelqu'un aille aussi loin dans l'abandon de son soi blessé pour mieux se souvenir de l'absent, s'en souvenir sans l'entrave des douleurs qui altèrent le jugement, la lucidité .

La phrase qui m’a le plus touché est « Ne pas se contenter d’écrire sur sa vie. Il faut la vivre aussi. »

C'est un livre qui respire l'honnêteté intellectuelle, la douceur, la générosité et le courage mais surtout c'est un livre qui n'a qu'une seule cause, un seul but : L'amour sans réserve.

Vraiment ce livre est à conseiller comme guide de vie pour les blessés de la vie.

Amie poétesse, amie Florence merci pour ces mots d'amour altruistes et réalistes à la fois.

Guy Rambault