lundi 18 mai 2020

Des promesses à tenir


Options d'achat


Format 15*21 cm, 102 pages N&B.

Pour vous faire une idée, vous pouvez en consulter les premières pages ici

Pour les professionnels (libraires) : Joignez-moi par mail pour application de mes tarifs de vente aux professionnels. Dépôt-vente possible. 
____

Fragments de vie et éclats imaginaires
____

L’année de mes 8 ans, pleuvait en mon âme une rage de vaincre cette maladie qui condamnait mon enfance à la mobilité réduite.

Ces mots sortis par hasard de ma plume ont couvert mes maux.

J’ai compris qu’avec une feuille et un crayon, je pouvais être tout ce que je voulais, dire au monde ce que me dictait mon cœur, que l’humanité avait besoin d’espoir, et que parfois, la force pour nous relever n’était plus.

Je me suis promis, ce jour là, de faire tout ce qui était en mon pouvoir pour redonner rêve et espoir à ceux qui en ont besoin.

Raconter des histoires pour bercer les songes, écrire de jolis mensonges pour dénoncer la vérité, rythmer de vers les froids hivers et louer la beauté de l’été dans un sonnet. La promesse d’un espoir pour se forger un rêve.

Chasser la tristesse des jours de pluie pour composer la symphonie du bonheur et honorer les antiques promesses qui m’ont un jour liée au travail de plume...

Des promesses à tenir pour ne pas oublier qui nous sommes, ni ce en quoi nous croyons. Des promesses à tenir par delà le temps et l’espace.

Des promesses magnifiques et imparfaites, pures et brouillonnes, à l’image de l’homme. Des promesses incertaines qui parfois ne valent pas le simple fait de distribuer les mots de notre pensée, pour les semer dans les cœurs de nos semblables.

1 commentaire :

  1. Petit bonjour d'un "collègue" picard (amiénois) présent aussi chez Stellamaris.
    Petit bonjour et grand bravo pour votre parcours !
    J'ai vu l'article du Courrier Picard présentant le recueil et je viens d'en lire les extraits. Je vous félicite car c'est bien écrit et l'émotion passe souvent, sur un sujet qu'il ne doit pas être facile de raconter...
    Malheureusement, on ne peut plus lire d'extraits de livres plus anciens sur le site et je n'ai ainsi pas accès à vos précédents recueils. En tout cas, bonne continuation. Peut-être pourriez-vous déposer quelques livres chez Martelle à Amiens qui accueille bien volontiers des auteurs locaux comme nous, surtout suite à la parution de l'article ?
    Au plaisir, Claude Watel.

    RépondreSupprimer