jeudi 19 juillet 2018

Auteur : Ionuţ Caragea

Son oeuvre

(Cliquez sur la page de couverture pour aller sur la page de présentation et de vente de l'ouvrage)

Mon amour abyssal a reçu le prix de poésie François-Victor Hugo 2018 de la Société des Poètes Français.

Pour les recueils Mon amour abyssal, Une étincelle dans le couloir des ombres, Aphorismes jaillis de l’écume des flots, Infecté par l'amour, J’habite la maison aux fenêtres fermées et Je suis né sur Google, Ionuţ Caragea a remporté le Prix du Génie au concours Naji Naaman, Liban, 2021. C'est le prix le plus prestigieux de cette fondation, qui n'a été délivré que quatre fois depuis sa création en 2002.


J'habite la maison aux fenêtres fermées a reçu le Prix Mompezat  2019 de la Société des Poètes Français, ainsi que le deuxième prix du Grand prix Henri Meillant 2020 et le troisième prix du Grand Prix Jenny ALPHA et Noël-Henri VILLARD 2020 de la Société des Poètes et Artistes de France.
Infecté par l'amour a reçu un diplôme d'honneur 2020 de la Société des Poètes Français, ainsi que le deuxième prix du Grand prix Jenny ALPHA et Noël-Henri VILLARD 2021 de la Société des Poètes et Artistes de France.

Il est également le coordinateur de cette anthologie :


Né le 12 avril 1975 à Constanţa, Roumanie, Ionuţ Caragea est membre de l’Union des écrivains de Roumanie, cofondateur et Vice-président de l’Association des Écrivains de Langue Roumaine du Québec etc. En 2019, il est devenu membre de la Société des Poètes Français et membre de la Société des Poètes et Artistes de France. En tant qu’auteur, il a publié plus de 50 livres (poésie, aphorismes, science-fiction, essais critiques, mémoires, anthologies). La critique littéraire roumaine le considère comme l’un des leaders de la génération poétique de l’an 2000 et l’un des écrivains roumains les plus originaux et atypiques. Il habite la belle ville d’Oradea, en Roumanie. Durant la période 2003-2011, il a vécu à Montréal, étant devenu citoyen canadien en 2008.
Biographie détaillée : www.ionutcaragea.ro ou Wikipedia

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire