dimanche 7 juillet 2019

Un homme de l'être


Options d'achat
Format 17*21 cm, 62 pages N&B

Vous pouvez en consulter les premières pages en cliquant sur le mini wobook ci-dessous


Pour les professionnels (libraires) : Joignez-moi par mail pour application de mes tarifs de vente aux professionnels. Dépôt-vente possible.

____

Poésie libérée

____

Prisonnier du bonheur, oui nous le sommes, un bonheur si quotidien, flanqué de ses deux acolytes, Joie et Sourire, mais le bonheur, quand on l’a, on s’en fout, et quand on ne l’a plus, on crie au loup.

La tristesse, nous pouvons l’avoir aussi, profonde jusqu’aux os, jetant l’ancre dans les eaux du doute et de la peur. C’est ainsi, partagé entre bonheur et tristesse que l’humain avance, bien malgré lui. Il n’a pas le choix, ou si, peut-être juste celui de capter l’instant de vie, le seul qu’il vive, le passé appartenant au néant, et le futur n’étant rien d’autre que les simples représentations qu’il engendre quand on y pense.

De tout cela, me direz-vous, que reste-il ? De la bêtise de la sagesse, parfois même de la compassion, de l’amour, mais quoi qu’il en soit, et, à mon avis, à y regarder de plus près, un homme de l’être demeure, droit dans ses bottes, dans sa simple condition, ni honteux, ni glorieux de sa position, juste un être qui ressent, et ose jeter un oeil critique sur ce qui l’entoure.

Pour faire passer la pilule, rien de mieux que la poésie, ses vers, ses rimes, ses images, comme pour édulcorer la vie que l’on aurait voulue, bien souvent, différente, et l’homme de lettres n’a de cesse de se transformer en homme de l’être, c’est son essence même. Les mots deviennent donc ainsi aussi doux qu’une aube nouvelle, mais aussi tranchants que la lame d’un cimeterre.

L’homme de l’être est celui de la condition humaine, et il vous invite à partager ses rires et ses pleurs.

Jean Piet

Aucun commentaire :

Publier un commentaire