jeudi 25 février 2021

Guidé par le beau idéal, Louis-Joseph Jay

Options d'achat
Format 15*21 cm, 227 pages N&B. et 3 pages couleurs

Pour vous faire une idée, vous pouvez en consulter des extraits ici

Pour les professionnels (libraires) : Joignez-moi par mail pour application de mes tarifs de vente aux professionnels. Dépôt-vente possible. 
____

Roman historique
____

Durant la Révolution, alors que les écoles religieuses sont supprimées au profit d’établissements laïcs, Louis-Joseph Jay, peintre et fervent jacobin, est nommé professeur de dessin dans la toute nouvelle École centrale établie à Grenoble.

Louis-Joseph Jay, qui est un homme d’enthousiasme, a des projets plein la tête, et dans une époque où tout est à repenser, il a l’audace de vouloir créer un musée des Beaux-Arts à Grenoble.

Les oppositions sont féroces et la tâche est ardue pour qui veut innover dans le contexte politique mouvant et dangereux du moment ; et lorsqu’un certain Bonaparte prend le pouvoir, tout est remis en cause. Aux prises avec des difficultés de tous ordres, Louis-Joseph Jay parviendra-t-il à atteindre son but ?


Béatrice Besse a été enseignante en arts plastiques. Elle est peintre, écrivain et membre associé de l’Académie Delphinale. Passionnée par l’histoire au travers de la vie des artistes, elle nous livre ici, la biographie d’un personnage attachant, et l’origine de la création du Musée de Grenoble.

Ses livres précédents L’Énigme des jardins et Jean-Antoine Fraisse, un peintre grenoblois au service du Prince de Condé, sont parus aux Editions Les Ors du Dauphiné, et aux Éditions Stellamaris De la faïence à la journée des tuiles. Chez le même éditeur, elle a illustré les haïkus de Claude Ferradou dans Grenoble, le voyage immobile, dans Scènes de Parc et dans Londres au kaléidoscope (à paraître).

Aucun commentaire :

Publier un commentaire