jeudi 11 juin 2020

Le pont (un être métis)


Options d'achat
Format 15*21 cm, 196 pages N&B.

Pour vous faire une idée, vous pouvez en consulter les premières pages ici

Vous pouvez aussi en consulter un dossier de presse qui inclut une longue interview de l'auteur, ici

Pour les professionnels (libraires) : Joignez-moi par mail pour application de mes tarifs de vente aux professionnels. Dépôt-vente possible. 
____

Poésie libérée
____

Métissage, étiquette orpheline, anomalie identitaire.

Voici le voyage d’une vie vécue, une histoire parcourue.

Du corps au domaine des idées, entre poèmes organiques et rimes politiques. De la symphonie aux philosophies, Le Pont est la photographie d’une société, et le témoignage en vers d’un livre ouvert. Celui d’un métissage entre Europe, Proche-Orient et Afrique. Un triangle géographique dont la Méditerranée fut la mère.

La rencontre des civilisations, et une expérience : vivre pleinement ce métissage, jusqu’à vider le sens de ce mot. Comprendre son origine, percevoir ses limites, sa définition bancale, et lire à travers lui l’histoire complexe et douloureuse des nations.

C’est alors qu’en parcourant l’abîme sans fond de toutes les questions de genre et d’identité(s), ceci fut découvert : le corps est un navire, la vie est une mer. Le métissage est un pont entre les cultures et les idées, entre les points communs et les opposés. De la nature la plus grossière à la plus subtile, tout est malléable comme l’argile.

Ce recueil est une invitation à démasquer les questions d’identité(s) pour faire d’une origine, non pas un poids durement vécu, mais la source d’une liberté.

Du corps au météore, dans le vide, il n’y a qu’un pas.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire