Déplacement

Je serai en déplacement du jeudi 22 juin au lundi 3 juillet inclus. Pendant cette période, je continuerai à pouvoir consulter mes mails et à servir les commandes de fichiers pdf et epub.
  • Les commandes de livres papier reçues seront servies à mon retour.
  • Sur les sites de Amazon et de la Fnac, les livres que je publie apparaîtront comme temporairement indisponibles ; elles seront à nouveau disponibles à mon retour.


vendredi 21 septembre 2012

Critique littéraire de "Au coeur de Corinne", par Marleen

Marlène MARTINVALET, Alias Marleen, dite aussi "Marl’aime, la poétesse au cœur vert", co-auteur de "La nuit des poètes", nous offre cette critique littéraire de "Au coeur de Corinne",  de Patrick Montois Orbel

Au coeur de Corinne

« Poèmes d’amour durent toute la vie… »

Patrick Montois Orbel, de sa plume experte et passionnée, chatouille nos émotions en 89 magnifiques poèmes dédiés à sa femme et à sa fille. Mariant à merveille maintes formes prosodiques, il rime son amour, son bonheur, ses souffrances et ses doutes dans un recueil très touchant.

Que de perles poétiques à enfiler tout au long de ce plaisant chemin de lecture, puis de relecture car certaines métaphores nécessitent quelque réflexion et j’avoue même que d’autres me sont restées mystérieuses ! Cependant, la force et la beauté qu’il en émane, demeurent intenses. Je ne peux résister au plaisir d’en extraire quelques vers :

« Nous sommes fiers de créer des étoiles,
De posséder cet admirable don
D’aimer ainsi que l’œuvre aime les toiles »

« Ton regard est la mer où j’abreuve mes yeux
Quand ta vague me vient, mon cœur est valeureux »

« Dés que j’ai perçu ton regard solitaire
Et qu’il s’est joint au mien dormant dans un linceul
Je ne pouvais plus vivre un nouveau matin seul
Et nous avons unis nos cieux noirs sans nous taire »

« L’univers est ainsi que le montre un visage
Aussitôt que ses traits enrichissent l’amour »

« À l’enfant qui se tient auprès de votre cœur,
Qui ne pourrait connaitre, un matin, la défaite
Tant que vous lui donnez ces instants de bonheur

Ô Madame, en Maman, vous êtes si parfaite. »

« Je suis femme et quand on est femme… », …

Ces mots-là sont du chocolat !

Pour finir, je dirai que chez moi, « Au cœur de Corinne » a fait naitre 2 envies, celle d’être la femme capable d’inspirer de si belles pièces et aussi celle d’en être l’heureux auteur.

Marlène Martinvalet