Déplacement

Je serai en déplacement du jeudi 22 juin au lundi 3 juillet inclus. Pendant cette période, je continuerai à pouvoir consulter mes mails et à servir les commandes de fichiers pdf et epub.
  • Les commandes de livres papier reçues seront servies à mon retour.
  • Sur les sites de Amazon et de la Fnac, les livres que je publie apparaîtront comme temporairement indisponibles ; elles seront à nouveau disponibles à mon retour.


lundi 25 juin 2012

Critique de "Poémitude tome cinquième", par Patrick Montois Orbel

Notre ami Patrick Montois Orbel, auteur des "Orbéliades" et du "Squelette amoureux", a eu la gentillesse de rédiger cette critique de "Poémitude tome cinquième", de Khris Anthelme :





La  nature  et la  poésie de concert dans le recueil de  Khris Anthelme. 
Une superbe balade dans la nature que l’auteur glorifie,  nous confiant 
ses sentiments profonds sur l’aurore, les saisons, le chant  du ruisseau 
et celui des merles.
Il aimerait rester optimiste mais on sent dans ses sonnets  beaucoup de 
peine car Khris a constaté l’indifférence de l’Homme envers  la  nature 
que l’auteur admire.
Rappelons-nous ces vers de Théophile Gautier :
……..
L’homme, avare bourreau de la création
Qui ne vit qu’aux dépens de ce qu’il assassine
…….
L’auteur  nous  parle  aussi  de la poésie, des douleurs des  poètes mais
également de leur bonheur d’écrire.
Il  mêle  habilement  la  nature  et  la  poésie  nous  offrant de  superbes
images dans chaque sonnet, français, irrationnel, marotique ou irrégulier.
Citons Le moissonneurs, Nul ne la raisonne, Si  j’étais  poète, hommage 
aux  Apéciens,  sans  oublier  Un  poète  se mire  à  Brest  et Chez lui, le 
premier étant dédié à Stellamaris, le second à Flormed.
Poémitude ne rimera pas avec lassitude ou solitude mais avec plénitude.