dimanche 17 juin 2018

Campagne Mon ennemi, c'est la finance, pour Friponnes rpg


Options d'achat :
La campagne tout comme le livre de base, un livre à couverture souple au format carré de 21*21 cm, illustré en noir et blanc par la talentueuse Jahyra. Il fait 200 pages N&B, et comporte une centaine de Personnages Non Joueurs.

Elle est complétée par l'aide de jeu n° 2, facultative (son contenu est intégralement présent dans la campagne) mais très pratique : il s'agit de fiches de PNJ cartonnées représentant la totalité des PNJ de la campagne (100 fiches de PNJ), à positionner sur la table, avec côté joueurs l'illustration du personnage, et côté conteur ses caractéristiques.


Pour vous faire une idée, vous pouvez en consulter les premières pages en cliquant sur le mini wobook ci-dessous, qui contient :

  • L'introduction et la note d'intention
  • Une note sur comment jouer chacun des scénarios indépendamment de l'ensemble de la campagne
  • Et le scénario d'introduction.


Pour les professionnels (libraires) : Joignez-moi par mail pour application de mes tarifs de vente aux professionnels. Dépôt-vente possible.
____

Mon ennemi, c’est la finance est une grande campagne pour le jeu de rôle Friponnes rpg. Elle comporte dix scénarios complets, chacun jouable en deux à quatre séances, sans compter les voyages qui rythment les passages d’une île à une autre. Elle peut donc vous occuper longtemps ! Néanmoins, à une exception près, chacun de ces scénarios peut aussi être joué isolément pour ceux qui n’ont pas le temps ou la possibilité de se lancer dans une campagne au long cours. Elle contient la description de plus de cent PNJ et de maints lieux pouvant être mis en scène dans vos propres créations.

Elle a pour ambition de vous faire voyager dans presque toutes les Folandes (Libreterre, Borêne, Mina-Roka, Rahajida, Entreville — plusieurs fois —, Lanareta, Xejogue, les Milîles et Verrou), telles qu’elles sont décrites dans les romans d’Etienne Bar. Vos friponnes se mesureront aux terribles Steffy et Julie d’Armale, à des démons, des Sangrelins, des barbares cannibales, des assassins, des pirates, des banquiers et leurs sbires, des sorciers et naturellement des Verougues — Une campagne de Friponnes rpg sans Verougues manquerait de sel ! —. Elles seront confrontées à des administrations tatillonnes, des flics incorruptibles (et d’autres plus souples), des servants de l’Unique plus ou moins bornés, des elfes libertins et d’autres empêcheurs de friponner tranquillement. Ce faisant, les friponnes auront à affronter diverses injustices et situations dangereuses et ne tarderont pas à se rendre compte que, le plus souvent, elles sont dues à une même cause : une cupidité sans limites, si opposée aux valeurs libreterrannes.

D’où son titre : Mon ennemi, c’est la finance. Cependant, n’allez pas y voir un manifeste politique ! Friponnes rpg reste un jeu, qui n’a pas d’autre objectif que de vous permettre de passer de bons moments entre amis ! Tout le plaisir sera de vivre et de défendre une utopie positive, où la paix, la douceur de vivre… et la joie de s’aimer finissent toujours par l’emporter. Pour cela, il faudra botter quelques culs de vilains qui veulent contrarier ces plaisirs simples et qui ont parfois des points communs avec des personnes de notre monde dont les postérieurs sont malheureusement hors de portée de nos bottes.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire