dimanche 24 novembre 2013

Critique littéraire de "Sois libre et généreux

Thérèse Ruffault-Jombart, auteur de Derrière le masque et George Sand en vers et en couleurs, envers et contre tous, nous offre cette critique littéraire de Sois libre et généreux, de Guy Rambault


Sois libre et généreux

S’il est un recueil de poèmes écrit avec le cœur, c’est bien celui de Guy Rambault : « Sois libre et généreux ». Tout auteur le sait : on met toujours un peu de soi dans ce qu’on écrit. Plus ou moins. Ici, c’est plus ! Guy Rambault se dévoile, se révèle au point qu’on a l’impression de le connaître. Une chose est sûre : on aimerait faire partie de ceux qui le côtoient pour recevoir un peu de cette humanité qu’il dégage.

Moi, à l’issue de ma lecture, j’imagine un homme simple, généreux, ouvert aux autres. L’humain l’intéresse, pas les apparences ! Les valeurs qu’il défend : l’amour, la famille, les gens, la nature, le partage, les bonheurs simples…sont les miennes. Un homme qui affirme :

« J’ai si peur d’être sourd et aveugle sans toi »

…m’émeut : si rares sont les hommes qui osent exprimer leurs sentiments ! Comme il doit être doux, réconfortant, rassurant d’être aimé par Guy Rambault ! Comme ils ont de la chance, les petits-enfants du poète, de grandir sous le rayonnement d’un tel grand-père ! Recevoir en héritage le message contenu dans « Sois libre et généreux » est un cadeau inestimable !

« Souviens-toi toujours mon bonhomme aimant
Que l’amour est plus fort que mille poings tendus ! »

Le poète, pourtant, ne s’aveugle pas : il connaît les souffrances et les misères de notre pauvre monde et ne cherche ni à les ignorer, ni à les gommer :

« Les blessures d’un enfant sont la guerre de demain. »

Mais pour lui, l’amour de la vie, l’amour de l’autre, sont plus forts que tout :

« Il suffit souvent de vouloir pour que chante la vie ».
Ou
« Un homme est bon quand il sait aimer ».

La poésie de Guy Rambault est tout à fait accessible, le vocabulaire est riche sans ostentation et les images lumineuses. Les photos (de l’auteur) accompagnent à merveille cet hymne à l’amour et à la vie, ce message d’espoir qui nous fait du bien.

Ce recueil est porteur d’espérance et de lumière. Il permet de retrouver confiance quand on a tendance à désespérer du genre humain. Il fait ressortir ce qu’il y a de bon en nous, n’est-ce pas extraordinaire ? Je l’avoue, j’ai pleuré en lisant : « Quand un jour ». Je n’en donnerai pas un extrait, laissant au lecteur le soin de le découvrir lui-même !

« Demain sera beau », nous promet le poète. Oui, et ce sera un peu grâce à toi, Guy !

Thérèse Ruffault-Jombart