jeudi 20 septembre 2018

Et langue disparaît


Options d'achat
Format 15*2 cm, 66 pages N&B

Vous pouvez en consulter les premières pages en cliquant sur le mini wobook ci-dessous


Pour les professionnels (libraires) : Joignez-moi par mail pour application de mes tarifs de vente aux professionnels. Dépôt-vente possible.

____

Poèmes

« La langue répète des sons usagés » qui annoncent « la fin du dit ». Le temps s’acharne à modifier notre quotidien, à perturber notre langue. Petit à petit les mots s’effacent, tout ne tient qu’à un fil, un filet de voix qu’étreint le silence sous la vague dévastatrice de l’âge.

Dans un contexte d’intrusions, d’errements et de parcours impromptus l’expression elle-même enregistre des bouleversements linguistiques : néologismes, formes agrammaticales, ruptures syntaxiques, ponctuation flottante, accords distendus, inattendus ou impossibles, perturbation de la référence énonciative manifestent le processus de “disparition” qui oeuvre implacablement.

Malgré ces mains lancées vers l’ailleurs, au bout de la langue la sentence sans appel de la solitude tord le “je” qui, finalement, coupe le son afin de ressentir ce souffle, venu du fond du temps, qui le mène à « la totalité d’être ».