samedi 3 mars 2018

Article de presse au sujet de Novembre, de Henri Daucé

Vous trouverez ci-après un article paru dans Ouest-France au sujet de Novembre, de Henri Daucé. Merci à eux !

Faut-il aimer novembre ?

Henri Daucé nous offre un petit recueil de poèmes touchants. Le parcours doux amer d'un homme à l'automne de sa vie. Le temps des questions essentielles est venu : « Peut-on entrevoir, à la frontière brumeuse de notre horizon humain, une forme de beauté du crépuscule, susceptible d'éclairer le sens de notre existence ? »

Paysan, près de Rennes, engagé dans le syndicalisme agricole, au sein de la Confédération paysanne, Henri Daucé tente ici de réconcilier ses doutes et son besoin de spiritualité. La plume est sensible et délicate. « Faut-il aimer novembre, ou bien désespérer ? » Le poète répond de belle manière: 

« Au bout de ma vieille existence,
Las mais guéri de mes questions,
Je voudrais, ultime lubie,
Guignant idéale pitance,
M'abriter en morte saison
Dans le coeur d'un arbre endormi ;
Puis à l'éveil de ses bourgeons
Chercher l'ailleurs ou bien l'oubli. »