Déplacement

Je serai en déplacement du jeudi 22 juin au lundi 3 juillet inclus. Pendant cette période, je continuerai à pouvoir consulter mes mails et à servir les commandes de fichiers pdf et epub.
  • Les commandes de livres papier reçues seront servies à mon retour.
  • Sur les sites de Amazon et de la Fnac, les livres que je publie apparaîtront comme temporairement indisponibles ; elles seront à nouveau disponibles à mon retour.


mercredi 8 juillet 2015

Mon interview dans un article sur la Necronomi'con

Bonjour à tous, ce week-end j'étais à Lyon pour la première convention Lovecraft francophone, la Necronomi'con, afin de préparer le lancement du financement participatif sur les Fungi de Yuggoth ; Un compte-rendu détaillé en a été établi, qui commence par l'interview de votre serviteur ; je vous la joins ci-dessous



Tout commence avec Stellamaris de son nom de plume, écrivain à ses heures, poète avant tout et traducteur surtout. Initié par son fils aux jeux de rôle et à l’univers lovecraftien, il y a vite pris goût. Via l’auto-édition il a déjà publié au sein de Stellamaris plus de 200 ouvrages. Parmi ses oeuvres présentées au salon : la traduction des poésie d’Edgar Poe ou plutôt leur adaptation et Xura, récit d’une quête de jeu de rôles. Toujours dans le jeu de rôles, l’adaptation du JDR générique FU en français financé grâce au crowdfunding ulule, un système qui semble fonctionner pour l’auteur car depuis le 07/07/15(diantre, c’est aujourd’hui) est ouverte un nouveau financement participatif pour l’adaptation non pas par un mais par deux auteurs des célèbres Fungi de Yuggoth en français et illustré s’il vous plaît.

Lovecraft, pour Stellamaris ? C’est avant tout les contrées du rêve (comme un certain LVCM il me semble…) et la métaphysique de l’exorcisme de ses propres démons au travers de l’écriture (l’exemple des maigres bêtes de la nuit (nightgaunts en anglais… tiens, tiens…) et des goules) que Lovecraft cauchemardait et dont il a fait des alliés dans ces fameuses contrées…

Mais ses projets ne s’arrêtent pas là et c’est toujours dans le domaine du JDR que notre sympathique écrivain souhaite perpétuer son art, notamment l’adaptation de la bande dessinée L’Agence Barbare en jeu de rôles ainsi qu’un JDR pour les pitits… Mais chuuut… Laissons-le rêver à cet avenir radieux…